Quitter Paris pour Bordeaux

26 janvier 2012

Quitter Paris pour Bordeaux

Pourquoi quitter Paris pour s’installer à Bordeaux ?
On vous raconte notre histoire.

{ Article mis à jour en 2017 }

Il y a tout juste 6 ans, nous sommes tombés fous amoureux de Bordeaux. Après 4 ans (pour moi) et 8 ans (pour lui) de vie Parisienne à enchaîner nos études puis nos premiers jobs, nous nous sommes posés la question de partir un an à l’étranger puis finalement de poser nos bagages à Bordeaux. A Paris, je n’étais pas heureuse. Métro-boulot-dodo. Des galères d’appartement trop petit, trop cher, l’angoisse du métro et de la foule. Paris ne dort jamais. Au final on apprend à vivre avec ces inconvénients et surtout on copie le style de certains parisiens : stress, vitesse, horaires décalés. Jusqu’au jour où l’on s’est dit que la province n’était pas réservée qu’aux familles ou aux retraités. A l’inverse de nos amis qui étaient nombreux à vouloir prolonger leurs carrières parisiennes, et bien nous à l’époque, à 24 ans et 27 ans nous nous sommes lancés dans l’aventure Bordelaise. On a ainsi quitté CDI, appartement, amis pour tenter l’aventure à Bordeaux et profiter de la vie du Sud Ouest.

LES POINTS POSITIFS
La douceur de vivre, tout simplement. J’ai quitté un boulot que j’adorais, oui, mais j’ai retrouvé une vraie vie. Adieu le métro et bonjour les 10 minutes à pieds pour aller travailler et les pauses déjeuners tranquilles en terrasse rarement écourtées. Et puis Bordeaux est une ville magnifique qui cherche sans cesse à évoluer. On a tout le confort d’une grande ville : grandes enseignes et centres commerciaux, petits commerces de qualité, talents locaux, sans oublier une architecture dont je ne me lasse pas, en particulier de ses Quais, synonyme de jolies balades à vélo. Ici, les week-ends sonnent aussi comme des minis-vacances. A seulement 50 minutes de l’Océan, on file chaque dimanche d’été à la plage. En hiver c’est ski dans les Pyrénées enneigées  (3h de route). Niveau confort de vie, à nous le prix du loyer divisé par 2 (1100€ pour 40m² à Paris contre 800€ pour 62m² + terrasse + parking aux Chartrons). Le marché de l’immobilier grimpe chaque année mais rien de comparable à Paris. A l’époque, nous avons trouvé facilement un appartement en trois jours contre trois mois à Paris. Dans cette même optique, en province, on se projette « propriétaire » plus facilement. En 2014, nous avons d’ailleurs acheté notre premier appartement à Bordeaux. Un projet, qui était pour nous, presque impossible à Paris.

LES POINTS NÉGATIFS
On ne va pas vous mentir, Bordeaux n’est pas tout rose. D’abord la circulation, on quitte le périf parisien pour se retrouver dans les bouchons bordelais, scooter et vélo restent de bonnes alternatives. La météo, on ne s’attendait à ce qu’il pleuve autant ici (mais en échange on a le droit à de jolis levers/couchers de soleil). Côté boulot c’est compliqué aussi, nous avons mis respectivement 4 et 6 mois à trouver des CDI. Le ratio ici quand on a 5 postes dans notre branche (publicité), on en a 50 à Paris. Sans parler du marché caché, il est donc important de créer votre propre réseau. Car le vrai le défi est là, trouver un job à Bordeaux, pour vous permettre de profiter de tous les avantages de la ville et de sa région.

ET LES BORDELAIS ?
De réputation froide, l’accueil des Bordelais a été mitigé de notre côté. Pour lui, les premières semaines au sein d’une grande boîte ont été clairement difficiles. Mais avec une bonne dose d’humour et de bonne volonté, il a été complétement adopté. Pour ma part, le blog a clairement aidé. On ne me considère pas comme une ex-Parisienne, mais comme une passionnée qui a tout quitté pour Bordeaux. Toute la différence est là. Les Bordelais sont eux aussi amoureux de leur ville et de leur région et ils seront ravis d’échanger avec des personnes qui partagent cette même passion. Il y a aussi beaucoup de bobos (comme à Paris d’ailleurs), certains un peu donneur de leçon mais d’autres, qui vous poussent à réfléchir et à consommer différemment. Il y a de belles rencontres et de vrais talents (créateurs, restaurateurs, entrepreneurs) qui participent à l’effervescence Bordelaise. Et puis il y a aussi toutes ces personnes d’horizons différents : Paris, Landes, Est de la France, Sud Est, Bretagne et d’un peu plus loin, qui, comme nous, sont aussi la nouvelle couleur multi-culturelle de Bordeaux.

BILAN
Cela fait un peu plus de 5 ans que nous nous somme installés à Bordeaux et nous n’avons jamais regretté. Même si l’hiver n’est pas tellement différent de Paris, ce sont nos été et automne qui ont eux beaucoup changé. On profite intensément de nos week-ends à sillonner la région : la beauté du Pays basque, les pintxos en Espagne, les balades en vélo dans les Landes, les baignades et pique-niques sur les plages Océanes et du Bassin d’Arcachon. Plus qu’une ville c’est une magnifique région que nous avons trouvé. Si vous hésitez encore à tout quitter, nous, on ne peut que vous conseiller de vous lancer.



  • Patricia

    J’adore aussi cette ville. Cela fait plusieurs années que je rêve de m’y installer. Et cela devrait se concrétiser d’ici quelques mois j’espère.. Je crois les doigts!!
    Et félicitations pour votre décision!

  • Alexandra

    Merci beaucoup pour votre commentaire Patricia. Nous vous souhaitons également bonne chance !

  • J’ai fait le contraire :) Quitter Lyon pour Paris, et je regrette pas une seconde ! Loyer cher, plein de choses à faire, les restos ouverts à n’importe quel heure. Après je te comprends aussi. Quand je retourne en province, le rythme de vie est plus calme. J’espère que tu t’y plairas :) Apparemment c’est déjà le cas.

  • loyer cher certes mais.. Je me réjouis pas d’avoir un loyer cher. En tout cas j’aime ton post qui dit aussi bien les avantages que les inconvénients.

  • Oh! ça me fait toujours plaisir de voir des articles sur ma ville d’adoption, car cela offre un point de vue extérieur. Enfin.. d’adoption.. Je suis landaise alors je connaissais déjà un peu ! Je me permets de vous conseiller le Café Japonais, à mon avis meilleur restaurant Jap de Bordeaux (ses Bento sont à tomber par terre et les sushi d’une fraicheur irréprochable !). Dans les Pyrénées, si vous avez l’occasion de vous promener dans le Néouvielle, foncez ! C’est un endroit splendide qui regorge de surprises. Si vous regardez en bas il y a l’Espagne, et la belle San Sebastien à un peu plus de 3h de route.. Autrement, un peu sur votre droite, vous avez la Dordogne, et ses perles de .. Comment dire.. d’Authenticité!! Avec ses petits villages remplis de retraités l’hiver et de riches touristes l’été. Buvez du Monbazillac! Du Sauternes!! Essayez le gâteau à la broche! Ah, j’le savais, j’aurais du faire guide touristique. Plus sérieusement, vous avez choisi une super région. :)

  • Hé bien, je te souhaite la bienvenue dans notre belle cité :)
    Nous aussi on attends avec impatience le retour du soleil.

  • admin

    Merci les filles pour vos commentaires.
    Ally : Profite bien de la vie parisienne !
    Alyzée : Merci pour ce joli avant goût ca se sent que tu es « habitée » par l’aquitaine.
    Kaelli : Merci beaucoup. Le soleil ca ne sera pas pour cette semaine.

  • Nosu avons fait le même choix de départ de Paris, mais pour Aix-en-Provence. Conclusion : c’est top mais si on pouvait trouver un travail (marketing) ça serait beaucoup mieux !

  • Bonjour,
    Nous avons fait la même chose. Reprise d’entreprise à Bordeaux en quittant Paris. Cela va faire 1 an. La ville est sympa mais l’antiparisiannisme commence à nous dégouter…Impossible de trouver un boulot à Bordeaux car soi-disant trop de compétences…et ça fait peur aux Bordelais « plan-plan »….Au point que l’on ne sait pas si l’on va rester. Dommage! Je vous souhaite bon courage.

  • Ioana

    Bonjour,
    Comme vous j’ai quitté Paris après avoir vécu 15 ans et bossé au quartier de la Défense. J’ai choisi Bordeaux car des amis me l’avait conseillé, j’aime beaucoup cette ville enfin surtout depuis que M.Juppé la transformée car je la connaissais sous Chabban et mon dieu l’horreur. Enfin bref ! je suis ici depuis 6 ans et j’ai donc plus de recul pour pouvoir apporter des éléments aussi bien positifs que négatifs. Alors avant d’arriver un grand nombre de personnes m’avaient prévenu que Bordeaux était loin d’être aussi accueillante que les villes du Nord et là je suis entièrement d’accord. J’ai entendyu parlé des étudiants qui sont passés par Lille et Bordeaux et là il n’y a pas photos pour eux ! Ici l’avantage par rapport au Nord c’est le soleil et la bonne situation du département et ceux des alentours (nous avons le Périgord Noir qui regorge de richesse), l’Espagne et des supers stations de ski, celle Cauterêts est super sympa. Par contre concernant le bruit et bien cette ville est hyper bruyante ! ici c’est les rois du klaxon ! la police et ses gyro à fond la caisse et pas de bol nous sommes situés entre le stade et la caserne Ornano et là c’est le pompon. Et je confirme ce que dit Renan dans le message du 8 mai, ici c’est l’antiparisiannisme, et pour des enfants je vous dis pas la galère pour s’intégrer dans une école, pour fils à mis plus de 2 ans à s’adapter, les bordelais restent entre bordelais, nous n’avons qu’un seul couple d’amis originaire du Médoc les autres sont tous comme nous, ils viennent d’autres départements de France. Pour le boulot le père de mes enfants a eu beaucoup de mal à trouver un poste dans la restauration alors qu’il y pénurie de main d’oeuvre dans ce secteur mais là aussi les bordelais l’ont reçu comme un chien, par contre les restaurateurs d’origine hors départements ont été sympa cette période a été très difficile à vivre. Par contre pas trop d’accord en ce qui concerne le climat hivernale, déjà ici beaucoup plus de luminosité, Paris c’est gris ! même lorsqu’il fait froid nous avons quand souvent le soleil qui brille, par contre le printemps depuis que nous sommes ici et bien pourri pluie pluie pluie jusqu’à mi Juillet, mais l’arrière saison très belle donc ça s’équilibre en octobre 2011 nous avions encore des journées à 28°.

  • Merci pour vos nombreuses réactions et expériences.
    J’ai publié un nouvel article Bordeaux, un an après :
    http://www.lespavesbordelais.fr/2012/08/bordeaux-un-an/
    En tout cas c’est toujours intéressant de lire vos réactions. Merci !

  • Ton article est touchant, car il correspond à ce que nous avons aussi fait en avril. Au détail près que je suis bordelaise d’origine et donc moins aventurière…
    Mais Paris c’est super, mais pas pour se projeter en couple, selon moi.
    Au plaisir de te lire !

  • Elise

    C’est marrant, cet article me parle vraiment. J’ai quitté la région bordelaise il y a 4 ans pour pour mon premier poste en région parisienne. Le rythme de la vie parisienne, tout faire tout le temps, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. La culture, à Paris et dans sa région, c’est le pied !!! (expos, concerts, théâtres, musées…)? A côté de cela, le train/métro, les grèves/suicides (oui, aussi, malheureusement), le stress, l’absence de sourire sur le visage des gens le matin et le soir en semaine (sauf si vous avez un(e) collègue de train avec qui discuter et rire. les escalators où il faut se mettre bien à droite pour laisser les gens pressés passer à votre gauche. Mais à côté de cela, Paris sans les Parisiens l’été, ses lieux sympas où passer du bon temps. Mais il y a aussi le climat :-( Pour le boulot, c’est tout à fait cela. Je suis de retour 4 ans plus tard en région bordelaise et c’est comme vous. Un sur deux pour le boulot.
    Pour changer de sujet, encore merci de nous faire partager toutes ses belles idées et bons plans.
    Votre site Internet me fait penser à celui de http://www.mylittleparis.com que je continue de suivre tous les jours.
    Continuez comme cela, et merci encore.

  • maya

    bonjour, moi j’y réfléchi depuis longtemps et c’est vrai que j’aimerais passer le cap , j’ai 28 ans célibataire sans enfant et toujours chez maman ,ma seul frayeur c’est l’emploi je travaille actuellement dans le milieu de la petite enfance en crèche et c’est vrai que si je ne trouve pas d’emploi ça va être un peu compliqué,donc si vous avez des pistes je prend même si ce n’est pas dans la petite enfance ( diplôme de bep carrière sanitaire et sociale), une fois que j’aurais trouvé l’emploi je fais mes valises et bye bye la vie parisienne. merci d’avance pour votre aide. peace

  • Merci encore une fois à tous pour vos témoignages qui permettent d’en aider plus d’un à se lancer ou du moins à l’envisager. Pour découvrir ma vie à Bordeaux, 3 ans plus tard c’est par ici :
    http://www.lespavesbordelais.fr/2014/08/bordeaux-trois-ans/

  • Bonjour, je pars m’ainstaller dans 1 mois et demi donc cet article me parle beaucoup !! J’ai un peu peur concenrnant la situation de l’emploi, mais sinon je me réjouis cette ville est magnifique, et quitter le train-train métro-boulot-dodo me fera certainement le plus grand bien !

  • Noémie

    Nous sommes arrivés à Bordeaux il y a un an tout juste avec nos 3 enfants. Quitter Paris et profiter de la douceur de vivre de la région : ça c’est une réussite ! En revanche l’intégration est vraiment, vraiment difficile. Pour nous qui avions tous nos potes à Paris, et sommes plutôt ouverts, nous avons été confrontés a de gros moments de blues et de solitude. Sans parler des garçons, pourtant gentils, qui ont eux aussi été très mal accueillis. Tout le monde m’avait dit, « tu verras par l’école tu rencontreras du monde … » Euh … C’est malheureusement carrément l’inverse; venant de Paris on a été plutôt cordialement ignorés … La fête de l’école reste un souvenir simplement hallucinant tant on a été mis à l’écart … Donc voilà, je ne désespère pas, mais j’avoue que l’ouverture d’esprit parisienne, où tout le monde se mélange me manque énormément. Les personnes que nous rencontrons et que nous commençons à apprécier sont des « expat » ;) comme nous !
    En tous cas, ce blog est super et nous aide beaucoup a découvrir la région. Merci ;)

  • Anonyme

    4/5 mois pour un CDI, je cherche encore… ;)

  • janet

    Moi aussi j’ai rejoint Bordeaux il y a environ 6 mois, après 7 ans passés à paris. Je t’avais d’ailleurs écrit pour avoir des infos sur les quartiers; nous habitons aux Chartrons et ne regrettons pas notre vie parisienne (même si on aime bien y passer qqs week-ends !). Nous avons eu aussi beaucoup de chance avec nos jobs, puisque notre retour a été permis par une mutation. Continue ton blog, qui nous donne beaucoup d’infos et de bonnes idées pour découvrir cette ville !

  • calou33

    noémie, je vous rejoins quant à la difficulté de se lier parfois à des bordelaises ou bordelais de tout âge. Continuez à aller vers les autres et ça va payer !! Arrivée il y a 14 ans, je n’ai jamais retrouvé l’échange et l’amitié que j’avais et que j’ai toujours gardé de mes amis parisiens. Il faut persister et prendre tout le bon de cette région comme le dit l’auteur de ce très bel article (balades, quais, plages proches), spécialités, etc….

  • florent

    Je suis partit habiter la bas alors que j étais en haute savoie. J adore tout simplement cette ville et niveau du job tout dépend dans le domaine qu on travaille j ai mis 5 jours à trouver un cdi. Après j ai peut être eu de la chance mais les bordelais après avoir percer leurs coquilles il sont géniaux fêtard toujours à rendre service …

  • gilles

    c’est vrai que pour des gens qui se préoccupent de baignade et de pique-niques, Bordeaux est une ville très agréable et très jolie. Ce qui y est dramatique c’est la vie culturelle. A part le TNBA et quelques (très) petites salles privées, on est obligés d’aller en banlieue (Ezines, Cenon, Pessac, voire Saint Médard en Jalles !!!) dans des conditions effroyables (plus de trams ni de bus à la sortie) pour profiter de concerts ou de spectacles contemporains… c’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de programmations de qualité en Centre ville !!!

  • Maëlle

    Bonjour,
    Merci pour cette article ! Haha ne pas oublier les bouchons en été pour aller à l’océan, petite astuce : restez pic-niquer le soir sur place, au moment de rentrer les routes seront dégagées et vous aurez pu assister à un magnifique couché de soleil =) !
    Il faut aussi préciser que Bordeaux disposant d’un micro-climat, il neige très rarement et les hivers sont assez doux.
    Pour un sujet qui à l’air de revenir dans les commentaires, permettez moi d’essayer de vous aider et de rendre notre comportement un peu plus clair.
    Je suis bordelaise depuis toujours et je dois avouer pour l’avoir souvent observé, que oui ce n’est pas évident pour de nouveaux arrivants de s’intégrer dans le coin. Mais voilà ce qu’il faut savoir :
    1) Ce n’est pas un traitement uniquement réservé aux parisiens (même si j’avoue qu’il y a aussi une certaine aversion à leur égard, que ce soit par des accro de foot ou par les pauvres comportement franchement inciviles qu’ils nous offrent à l’occasion quand ils viennent en province.. Mais pas tous sont comme ça heureusement, sur une note d’humour, l’aversion presque nationale pour les parisiens permet une certaine solidarité entre provinciaux ^^).
    2) Même pour un bordelais ce n’est pas toujours évident de s’intégrer. Quand à savoir pourquoi :
    Il faut comprendre que généralement nous grandissons avec les mêmes personnes pendant toute notre scolarité, de la maternelle au collège, voir même jusqu’au lycée.
    Nous avons une notion de « groupe » je pense, qu’il est donc difficile pour tout nouvel arrivant d’intégrer.
    3)Pour rentrer dans le groupe, pour les enfants le mieux c’est l’entrée au CP, en 6ème ou en seconde, il y a plein de nouvelles têtes car les élèves viennent d’écoles différentes. Donc même si beaucoup se connaissent déjà, ils vont probablement être assez curieux des autres.
    Je me souviens cependant qu’au CE1 on a eu des jumeaux parisiens qui sont arrivés dans mon école, ils ont été intégrés immédiatement. La raison est simple, on ne pouvait pas les ignorer :) ils avaient une très forte personnalité, joyeux, bon en sport et très sympathiques. Et oui, même si déjà à cet âge on avait des préjugés sur les parisiens et que ces deux là étaient très fières de leur ville d’origine et du PSG, on ne pouvait que les apprécier.
    4)Si vous êtes chanceux, au moins une personne va venir vers vous dans la journée ou le jour suivant (il peut ou non y avoir une « phase d’observation »).
    5)LE SECRET : SOURIEZ !!! Oui, les Bordelais sont généralement froids, il n’y a qu’à essayer de poser une question à quelqu’un dans la rue pour s’en apercevoir (Il y a des exceptions !! J’aime penser que j’en fais partie), mais sérieusement, quand vous abordez quelqu’un, souriez et essayer d’être amical, ça détend toujours l’atmosphère et les gens sont plus réceptifs à ce type de comportement.
    Je sais que c’est loin d’être évident pour les nouveaux arrivant mais ne désespérer pas et continuer d’essayer, je vous promets qu’on en vaut la peine ! Comme Florent dit, « percez notre coquille » et vous serez agréablement surpris !
    Si vous avez encore des doutes, j’ai beaucoup d’amis qui viennent de toutes les régions et de nombreux parisiens ! Une fois que vous vous liez d’amitiés avec l’un d’entre nous, vous êtes généralement présenté à ces amis etc etc, donc courage !
    J’espère avoir pu aider avec cette explication et je vous souhaite le meilleur dans votre nouvelle, futur ou (en cours) vie Bordelaise !

  • J’ai quitté Bordeaux pour Paris à cause du travail. Aujourd’hui je ne rêve que d’une chose c’est de revenir. Paris ça fait 5 ans et je ne m’y ferai jamais. Puis je n’ai pas les revenus nécessaires pour en profiter à fond. Je suis pas malheureux mais pour profiter à fond de Paris il faut claquer!!! J’aime va ville ma région car elle est belle, paisible et diversifiée. J’aime les gens qui en tombent amoureux et qui s’y installent mais pas qu’ils soient trop nombreux non plus… ;-)

  • Je suis arrivé à Bordeaux de Paris en 2003 (à 22 ans) et j’avais été bluffé par cette ville. Et ça m’arrive encore tous les jours.
    C’est vrai que Bordeaux évolue constamment. Et ça va continuer:
    http://www.bordeaux.fr/p46994/les-grands-projets
    Ce que j’aime le plus à Bordeaux est son centre piéton. La voiture n’a clairement pas sa place. J’ai d’ailleurs vendu la mienne récemment. Je suis maintenant en 125.
    Je déménage à Londres dans 2 mois mais mon cœur restera toujours Bordelais.
    Merci pour cet article! (ça me donne envie de faire la même chose pour Londres :)

  • Bordeaux, j’y ai vecu 9 ans, étude puis travail, puis je suis allé m’installer à Paris 2 ans, avant d’atterrir finalement à Montréal. Mais je peux dire Bordeaux est le numero1. Ya pas photo Bordeaux, Bordeaux, Bordeaux, Bordeaux, Bordeaux et Bordeaux,. The best City

  • Irina

    Bonjour, nous cherchons un village sympa près de bordeaux ( tram ) a vivre avec nos deux enfants. Pouvez vous conseiller svp? Pour l’instant on a ciblé Floirac et Cenon.

  • Stef

    Contrairement à la conclusion de cet article, en tant que Bordelais, je ne peux que pousser les lecteurs non bordelais à ne pas venir s’installer. Vous venez faire monter nos loyers, vous encombrez nos routes et nos plages. Aussi soyez un peu indulgents et comprenez bien que l’on ne veut pas de vous, avec des exceptions bien entendu.
    Quant au commentaire d’Irina ci-dessus qui parle de village pour Floirac et Cenon, no comment… c’est une parfaite illustration de la mentalité parisienne.
    Bonne continuation à tous en Ile de France donc.

  • Virginie

    Bonjour,
    J’ai parcouru l’ensemble de vos posts et j’avoue que votre amour de Bordeaux donne vraiment envie de tenter l’aventure.
    J’habite dans la région parisienne avec un bon job et vivant une rupture difficile émotionnellement j’aimerai me rapprocher de ma famille habitant bordeaux depuis maintenant plus de 20ans.
    Cela fait déjà un moment que j’y pense et maintenant que l’occasion se présente cela devient plus concret dans mon esprit.
    C’est très angoissant car arriver dans une nouvelle ville à 30ans, célibataire et ne connaissant personne est assez effrayant. Je ne sais pas trop quelles sont les possibilités de rencontre de tout genre sur bordeaux. J’ai entendu dire que le contact était difficile mais je pense qu’il en est de même pour tout nouvel arrivant peu importe son lieu d’origine. Je suis d’une nature très joyeuse et optimiste et ai un contact facile avec les gens mais faire de nouvelles rencontres est toujours difficile. De plus c’est la création d’une nouvelle vie avec nouveau job pas encore trouvé et nouvelles connaissances pas encore trouvées :)
    J’espère que l’adaptation ne sera pas trop difficile.
    Si vous avez des conseils à me donner pour bien m’adapter je suis preneuse et si l’une ou l’un d’entre vous veut faire une nouvelle connaissance ça sera avec grand plaisir.
    A très bientôt à Bordeaux.

  • jean marie castaing

    Oh comme je te comprends Nicolas , moi aussi j ai quitté Bordeaux pour Paris mais avec un passage en Californie entre temps un passage suffisamment long pour me dire qu en France on est quand même pas si mal , mais Paris m a achevé , 12 ans ! Business oblige pourtant je suis dans le sport donc c est sympa mais comme tu dis à Paris tu claques lol sinon tu galères sauf que quand t as les moyens à Panname c est que tu bosses beaucoup et t as plus le temps de rien faire c était le cas 12 ans et j ai rien vu rien fait que bosse et pris le métro je rêvais que des BX et ma famille bordelaise qui me narguait avec les couchers de soleil sur l ocean les fêtes dus vins les soirées terrasses humm bon ben jà i réussi à m échapper de Paris pour atterrir a …Pau , plus petit mais plus près de BX !! Victoire mais en or trop loin pour en profiter a fond surtout que BX change tellement vite t as l impression quand tu débarques d avoir raté un épisode , et pas de bol me revoilà parti en Suisse Geneve c est très beau mais le pieds des montagnes c est pas les plages oceanes donc je rêve encore de Bordeaux grâce o vos belles photos postées sur Facebook j en ai fait parfois de très beaux agrandissements pour mon appart et BX geneve en avion c est trop rare pourquoi ? 2 vols / semaine ils veulent pas de Suisses en aquitaine ? Lol Bordeaux tu me manques vous avez tous du bol d y vivre je vous le dis profitez en car ailleurs c est bien mais pas pareil

  • Christel

    Bonsoir à tous !
    Je viens de parcourir le forum, et j’avoue que je suis un peu perdue par rapport à la disparité des opinions. Je suis d’origine africaine et je vis actuellement sur en Espagne. Mon amour pour Bordeaux remonte à plus de 10ans maintenant,quand j’ai connu le père de mon fils maintenant décédé. Notre rêve était de retourner vivre dans la région qui l’a vu naître, malheureusement, le destin en a décidé autrement. Mon nouveau compagnon et moi voulons nous installer à la fin de l’année scolaire 2016.Nous aimerions vivre dans une petite ville pas très loin de Bordeaux,30 ou 40 minutes en voiture. J’aimerais avoir vos avis sur les villes ou communes alentours, le prix moyen de location d’une petite maison, et côté travail, quel sont les possibilités pour une personne parlant 4 langues. Côté intégration, vous me faites peur…je suis africaine, mon fils français et mon compagnon britannique. De Bordeaux, je garde le souvenir de gens accueillants. L’intégration ne me fait pas vraiment peur mais c’est pas très rassurant vue certain commentaires… si cela peux aider, voici une page Web que je recommande. Elle m’a beaucoup aidé quand nous sommes allés vivre au ghana. http://www.internations.org. Bonne nuit.

  • Bonjour !
    Justement voulant quitter la région parisienne pour Bordeaux, je cherchais des information, des avis.
    C’est vrai que la recherche de boulot n’est pas évidente. surtout de Paris, mais j’y cois :))
    En plus c’est marrant moi aussi je suis dans la communication visuelle :))
    J’espere trouver rapidement quelque chose et réaliser mes plans XD
    Bone continuation !!!

  • Gomez

    Originaire de bordeaux, après trois années en bas et hauts à Paris, je vais retourner vivre à Bordeaux. Ma vision de cette région à enormément évoluée, comme si je ne m’étais jamais aperçu de la chance que j’ai pu avoir d’avoir grandi dans cette région sublime.
    Aux parisiens, je dirais simplement qu’il y a effectivement une différence de mentalité, les gens sont plus discrets a bordeaux, de premier abord. Il leur faut en général plus de temps pour vous offrir un peu de chaleur humaine. Ce n’est pas la même vie, je ne critique en rien Paris, car la capitale m’a apportée ce que je suis venu chercher, une remise en question, un cassage d’un petit confort dans lequel je m’etais trop habitué. Le soucis restera bien sur l’emploi, sans vouloir faire de politique, je trouve dommage cette terrible concentration d’emplois sur paris. D’une certaine maniere, je trouve que la qualité du travail est meilleure à Bordeaux. Surement du aux transports déprimants de la capitale :)
    Que vous soyez seuls, en couple, avec des enfants, à partir du moment ou vous trouverez un emploi, faites le pas. (Faites vos provisions pour la premiere année, car votre salaire aura surement un décalage, et il faudra payer l’année fiscale Parisienne!)
    J’ai 30 ans, il est temps pour moi de revenir a Bordeaux. Je pense que c’est un bon age. Pour les plus jeunes, continuez de vous éclater a Paname !

  • Merci Les Pavés Bordelais pour cet avis que je partage vraiment !
    Après 7 ans en plein cœur de la Capitale, expériences pro en e-CRM et digital et une vie à 100 à l’heure, il était temps pour moi de me demander sincèrement « Après quoi tu cours ? » Le bonheur ? Alors décide où, quand et avec qui et donne-toi les moyens de réussir ! Bonjour Bordeaux la Bobo avec du caractère !
    A chaque lieu et moment, profitons des avantages : la vie est pleine de surprises ici aussi ! :)

  • Valentin

    Merci pour ce charmant article.
    Je crois que le reste des doutes que j’avais ont totalement été écrasés ! Maintenant au Bordeaux, pardon, au boulot !
    Valentin

  • Marine

    Bonjour, merci pour cet article !
    Merci pour cet article qui me redope et me donne du courage !
    Nous sommes aussi sur le point de sauter le pas, je cherche activement un emploi sur Bordeaux (depuis Paris, sinon ce serait trop facile ;)
    Voici ma grande question : quels quartiers me conseillez-vous pour habiter…? (bien/mal desservis – trop animés/trop calmes – etc…)
    Un grand merci d’avance à tous pour vos réponses !

  • Karine

    bonjour à tous,
    J’ai lu avec attention toutes les contributions et je me retrouve un peu, parfois beaucoup, dans plusieurs d’entre elles.
    Je vous livre mon expérience et mon désarroi
    J’ai été mutée à ma grande joie à Bordeaux il y a un an et demi. Ravie de mettre un terme à 33 ans de vie parisienne effrénée et persuadée d’offrir une alternative de qualité à mes 2 garçons de 11 et 15 ans.
    Mon travail m’obligeant à de très fréquents déplacements j’ai opté pour un internat pour mes enfants, curieux de découvrir un mode de vie communautaire où leur mère ne serait pas omniprésente.
    Si le plus jeune s’est bien acclimaté, l’aîné est devenu si dépressif que j’ai du prendre la décision de l’envoyer vivre avec son père à Paris.
    Le plus jeune m’annonce qu’il préfère retourner à Paris afin que notre trio se reforme.
    Quant à moi, j’admets avoir commis une erreur, quitter Paris oui, mais j’ai voulu tous les clichés dont nous avions été privés en vivant intra mûris.
    J’ai opté pour une maison avec jardin, piscine et même des cages de football (!) dans une petite ville sur la route de Lacanau (ça fait rêver hein !)…. Résultat, nous avons quitté Paris pour une ville de banlieue en province !
    Statique (ville morte dès 17 h), fermée (les gens vivent entre eux, le voisin me dit à peine bonjour), et question intégration je ne compte plus les « on t’invite dès qu’on organise un barbecue » restés lettre morte.
    Mon statut de femme seule y est (soit disant) pour beaucoup… Bref si les commerçants sont charmants, le climat très agréable, le cadre dè vie génial et les conducteurs tres civils… Je ne rêve que d’une chose : rentrer à Paris en me répétant cette litanie… « Rentrer chez moi », Parce que chez moi, c’est l’endroit où se trouvent ceux qui comptent, ceux qui me parlent, ceux pour qui j’ai le sentiment de compter, mes amis, ma famille.
    Alors la vie effrénée aujourd’hui pour moi, c’est signe de vie tout court !

  • Mor1

    Bonjour tout le monde, me femme et moi nous envisageons de quitter ma ville natale qui est Paris. Je suis surpris par le commentaire d’un certain ou une certaine Stef : »de c’est une parfaite illustration de la mentalité parisienne ». J’aimerai bien un éclaircissement sur ce qu’il/ Elle veut dire?

  • Je ne suis pas de Bordeaux et j’ai ressenti la même chose que toi lorsque je suis arrivée … et puis aujourd’hui je ne quitterai Bordeaux pour rien au monde ! :) Enfin ça dépend … haha
    très bel article, rempli de fraîcheur !

  • Je suis bretonne et à mes yeux il était difficile de faire mieux que Rennes à tous les niveaux (sorties, beauté de la ville,tranquilité, mer pas loin,..) Je n’avais jamais été à Bordeaux de ma vie, puis j’y ai passé 5 jours (au lieu de 2..) vers mi septembre…. Enorme coup de coeur. Waouw. Je ne voyais pas ça comme ça, le cadre est parfait, ça ne me dérange même pas de marcher 30min pour aller du point A au point B tellement il y a de choses à découvrir. J’ai adoré les gens quand je suis sortie, j’ai même fortement rigolé avec eux. Le coup de coeur est tellement gros que je cherche un appart depuis mon retour en Bretagne, pour y vivre et y travailler avant d’entamer mon voyage en Australie. Cette ville à l’air pleine de ressources et j’ai hâte de prendre du temps pour la découvrir. Vive Bordeaux! (et vive la Bretagne haha) :)

  • Eli

    A moi aussi cette ville me plait beaucoup.
    Comment as tu procédé? Tu as pu trouver un appartement sans avoir trouvé de travail?
    A distance ces démarches sont complexes…
    Merci de ton éclairage

  • Jasmine

    Merci pour le partage de votre témoignage. Nous sommes nombreux à vouloir franchir le pas et l’échange d’expériences nous aide à concrétiser ce projet. Nous sommes parisiens avec un ras le bol du métro, boulot, dodo et il faut aussi le reconnaître » les incivilités » de la capitale! Nous avons eu un coup de cœur pour Bordeaux. J’ai cependant une inquiétude : nous avons 3 filles, qui sont dans de superbes écoles avec des professeurs de qualité, elles ont des belles amitiés qui ont démarré en maternelle…j’ai peur à la lecture de certains témoignages de parents que mes enfants soient mal accueillis… Nous allons faire confiance en Bordeaux et ses habitants qui nous ont semblé être des gens sympathiques lors de nos voyages et franchir le pas.

  • Olivia

    Merci pour ce bel article. Mon copain et moi nous lançons dans la même aventure que vous d’ici quelque mois…
    Ton article nous rassure :) !
    Merci encore !

  • Bonsoir,
    Fraichement arrivée de Paris j’aimerais savoir si quelqu’un aurait de bons conseils à me donner pour rencontrer du monde, échanger et faire de nouvelles connaissances. Ayant passée jusque là toute ma vie en Ile de France je n’ai jamais vraiment eu besoin de rencontrer de nouvelles personnes, tout se faisait naturellement, seulement maintenant c’est une vie entière que je reconstruis et je suis un peu perdu face à ça. J’adore votre blog auquel je suis abonnée depuis un moment maintenant et j’espère que vous saurez répondre à mes attentes. Merci beaucoup. Virginie

  • » Pigot : Merci pour votre message :) Le plus simple pour rencontrer du monde est bien évidemment par le cercle professionnel. Je sais que les mamans se rencontrent beaucoup à l’école et pendant les activités de leurs enfants. Après il y a aussi d’apéros / rencontres surtout dans le domaine du digitale. Vous pouvez lire mon article sur « Comment trouver un job à Bordeaux », j’y partage quelques points de rencontre : http://www.lespavesbordelais.fr/2013/02/comment-trouver-un-job-a-bordeaux/ J’espère que vous ferez vite des rencontres. Comme beaucoup, le disent les Bordelais peuvent paraitre froid mais avec un peu de patience et de bonne volonté vous devriez être adoptée :)

  • Pour notre part, nous venions d’arriver à Bordeaux, nous ne vivions pas à Paris mais en Angleterre et nous avions peu de temps pour faire la bascule et trouver un logement dans la région de Bordeaux. c’est un expert immobilier sur bordeaux caudéran qui nous aider en nous apportant deux choses qui nous ont permis de faire les bons choix: tout d’abord il a su nous guider sur les quartiers recommandables dans la région avec une très bonne connaissance de leur potentiel. D’autre part, il a su nous éviter de nombreuses visites, et donc allers/retours depuis l’Angleterre, en nous créant des vidéos des biens qui nous intéressaient. Ces vidéos faites avec une GoPro et avec l’oeil du professionnel valent bien plus qu’une visite en vraie: vous pouvez refaire la visite virtuelle autant de fois que vous le souhaitez et elles permettent de se faire une très bonne idée du bien. Finalement, nous nous sommes décidés sur l’achat de notre bien actuel sur les conseils et la vidéo d’Aexim Expertises. En procédant ainsi, nous nous sommes évités une séquence laborieuse de visite depuis l’Angleterre. Nous avons pu également profiter de son réseau pour nous aider dans notre recherche d’artisans. Etant aujourd’hui installés dans notre bien et ravis de celui-ci, nous prenons conscience de la valeur de ces conseils

  • Personnellement, bordelaise depuis toujours (et voyageuse), je vois beaucoup de parisiens arriver à Bordeaux et j’en suis vraiment très contente! Je discute beaucoup, je donne des bons plans, bref, bienvenue les « anciens-parisiens/nouveaux bordelais » :)

  • Très bel article. Je l’ai trouvé vraiment intéressé et je suis moi même un Parisien fraichement arrivé à Bordeaux (très heureux de vivre ici après 4 ans à Toulon). A l’auteur je cherche à vous contacter: j’aimerais publier le lien sur mon site si vous êtes d’accord. http://www.wecomfrom.com/journal/parisiens-a-bordeaux/293/fr Il s’agit d’un radar à expatriés régional :D
    Pour trouver des Parisiens autour de sa localisation (ou des Bretons, ou des Corses, ou même des Allemands… à votre guise).
    Une autre fonctionnalité qu’on appelle « l’activateur de diasporas » vous permet de parler à tous les Parisiens de France, ou à tous les Bretons de France etc…
    Je développe ça au Node de Bordeaux si ça vous intéresse de passer nous voir (Christophe). Excellente journée à tous (et excellent Weekend pour ceux qui auront déjà cette chance).

  • *intéressant PAS intéressé ^^ je voulais dire il m’a vraiment intéressé et puis j’ai changé.

  • Une découverte qui tombe à pic. Je m’apprête à vivre la même expérience dans 3 mois. Je suis bien contente de lire que cela a été un changement positif pour vous

  • Arnaud

    Eh bien en ce qui nous concerne, le départ est prévu pour mi avril ! Question boulot, l’idée est de créer nos propres activités, ce qui nous semble plus facile dans la Belle Endormie qu’à Paris. En tout cas ravi d’avoir découvert votre site.

  • Catherine

    Heureuse de lire votre coup de coeur pour notre magnifique ville! Je suis votre blog et je le trouve très bien fait. Une astuce pour ceux qui veulent déménager: si vous êtes persuadés que les bordelais sont des « méchants » ils le sentiront et ne vous accueilleront pas à bras ouverts. Mettez vous à leur place, les parisiens ont aussi leur réputation! Au contraire soyez souriants, curieux, et montrez que vous l’aimez ce Sud-Ouest que vous rejoignez. Si vous arrivez avec l’envie de découvrir et partager tout se passera bien, si vous arrivez avec l’esprit conquérant, vous serez boudés. Bordeaux a terriblement évolué grâce au mix des populations qui s’est intensifié ces dernières années, alors bienvenue!

  • Lola

    Je suis Bordelaise de naissance ( 34 ans ! ) mais j’ai toujours vécu à Pessac et je trouve que c’est le meilleur compromis pour une vie de famille, oui vivre en périphérie donne l’avantage de vivre en maison avec jardin, et d’aller au choix vers Bordeaux ou vers les plages… j’ai visité beaucoup de villes en France et je me suis surprise à admettre que finalement j’avais grandi dans une ville bourgeoise sans le savoir avant de voyager sans parler de son climat et de tous ces dimanches passés sur les plages et rentrer après le couché de soleil. Visitez Bordeaux à Vélo quand il fait beau ! Elle est dans le Top 5 des villes cyclables au Monde !

  • Lisa

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur ton blog qui est super!! Je vais souvent le consulter pour suivre tout tes bons plans, ton parcours, toutes les idées de sorties que tu propose.
    Je vie sur Bruges (25 min de Bordeaux) depuis maintenant 3 mois avec mon mari et mon fils de 1an. Nous vivions en région parisienne comme beaucoup d’entre vous, où nous avons tout laissé, boulot, famille, amis…
    La région parisienne ne nous manque pas du tout, nous ne regrettons pas notre choix, fini le stresse, l’agressivité des gens, le métro….. Notre mode de vie est plus sain et nous sommes plus serein. Les endroits que nous avons commencé à visiter sont super, Hourtin, Lacanau, Le médoc etc.
    La chose qui commence à me toucher, c’est le fait de ne connaitre personne, ne travaillant pas encore, j’ai du mal à créer des liens avec les gens. Du coup, je remonte souvent sur paris.
    Par contre, les habitants sont très agréable, je ne ressent pas la froideurs des bordelais.
    Déjà pour compenser le manque de ma famille et amis, je me suis inscrite dans une salle de sport (garder la ligne, lol)mais également espérer faire des connaissances.
    Sachant que mon conjoint travail et que je suis seule les journées avec mon fils, c’est un peu déprimant par moment.
    Vous comment avez vous fait?
    Nous sommes un couple de 30 ans, jeune et dynamique.
    Moi je suis passionnée de mode, couture, je crée des accessoire en Wax pour adultes (bijoux, sacs…), enfants(gigoteuses, bavoirs, couvertures…)et mon conjoint est à fonds dans le sport.
    Peut-être que j’aurais l’occasion de faire de bel rencontre via des personnes du blog.
    En tout cas encore merci pour ce beau blog, ne lâche rien.

  • Je trouve ton article très juste, même si cette année on a été relativement épargné par la pluie (janviet mis à part). Ici nous arrivions de Toulouse et Bordeaux nous a eu au charme ;-).

  • Moi j’ai quitté ma belle région pour Montpellier il y a 22 ans mais j’ai hâte d’y revenir.

  • Corinne

    Bonjour,
    J’ai connu Bdx en 1973, j’étais alors étudiante aux Beaux Arts. La ville me semblait froide et une de mes relations disait que les bordelais étaient comme la pluie fine qui tombe , ennuyeuse et persistante, mais le fait de pouvoir aller sur la plage en une heure, quel pied !
    Puis la vie m’a déplacé à Paris, ville extraordinaire mais devenue inabordable et émerveillée à chaque fois par toute sa beauté, je ne pense qu’à une chose, c’est de la quitter.
    J’ai redécouvert Bordeaux récemment, au mois de juillet et j’en ai été vraiment étonnée. Les vieux quartiers derrière le théâtre n’ont rien à envier au Marais ou à l’île St Louis, c’est magnifique !
    La seule chose qui me retient, quoi qu’ayant de la famille sur place, j’ai peur de m’ennuyer…
    Chaque français est semblable: que vous soyez en Bretagne, dans la creuse, sur la cote d’Azur, ou au pays Basque, on vous regardera de travers et on vous jaugera avant de vous faire confiance, ce n’est pas aux autres de s’adapter à vous mais à vous de comprendre les autres et lorsqu’on a la chance de vivre dans cette éblouissante région ça ne devrait pas être un problème.
    Alors « Ouvrez » les nouveaux Bordelais ! et vous connaîtrez des choses que vous ne soupçonnez même pas !!!

  • Hello, installés à Bordeaux depuis 1 ans après 4 ans à Paris, je constate que l’intégration et les rencontres ne sont pas faciles. Nous avons la difficulté supplémentaire de travailler à la maison (freelances web) avons, hors clients, rencontré personne.
    J’en profite pour demander ici si il existe des réseaux, groupes, bars, associations aident à la rencontre sur Bordeaux?

  • Pessac

    bonjour
    J ai un parcours plus grands sur 5 régions françaises et un pays étranger ,le Gabon que le simple mouvement entre Paris et Bordeaux .
    Ma conclusion est que partout il y a des points tres positifs et tres négatifs .le monde parfait n existant pas .de plus je pense que le moment et votre profil à son importance .pour l analyse et le ressenti de son insertion .
    L histoire aide à comprendre mais le présent peut change tres vite grâce à des choix politique ou personnel .

  • Juju792

    Bonjour
    Nous avons pour projet de quitter la région parisienne pour Bordeaux pour la prochaine rentrée scolaire. Je cherche un emploi dans le juridique je suis assistante en cabinets d’avocats, j’espère pouvoir trouver un poste rapidement. Je pense m’installer en périphérie talence ou pessac. Que me conseillerez vous ?

  • Hello Lisa et Pigot, je suis sur Bordeaux depuis 5 mois seulement, après toute une vie en Région parisienne comme vous. Pas de regret pour moi non+ même si trouver un job dans la com’ à Bordeaux reste compliqué. Mettons-nous en contact ! :) Sabrina

  • enairods

    Merci pour ce super témoignage.
    Une question pour l’appart : vous êtes arrivés sans boulot et vous avez pu avoir un appart facilement?
    La question se posera bientôt pour mon copain et moi :)
    Merci encore

  • Ahh !! Je rêve de vivre à Bordeaux. J’aimerais tellement.

  • beau retour d’expérience. C’est sûr que la vie n’est pas pareille à Paris qu’en province. Les opportunités pour le travail sont moindres mais il y a moins de concurrence aussi. 4-6 mois, c’est court actuellement.
    je m’empresse de lire ton article sur « comment trouver un job à Bx » !

  • » Juju792 : Difficile de vous conseiller, car nous avons vécu uniquement dans le quartier des Chartrons. J’aurai tendance à vous conseiller d’habiter surtout à côté d’une ligne de tram pour pouvoir facilement vous déplacer à Bordeaux (la voiture est tellement galère). La seule commune que nous « connaissons » est Le Bouscat, les loyers sont un peu plus chers mais tous nos amis qui vivent là-bas sont ravis.

  • » einarods : Nous avons trouvé notre appartement quand nous étions encore en poste à Paris, du coup ça n’a pas posé de souci, on avait juste pas précisé qu’on quitterait nos CDI pour rassurer l’agent immobilier.

  • Anonyme

    Bonjour,
    Je me permets de vous écrire, car j’ai lu votre témoignage et je suis aussi tomber amoureuse de la région. j’y suis aller en vacances une semaine et j’ai trouver vraiment la région magnifique. Et du coup je souhaite tout quitter pour vivre aux alentours de Bordeaux je suis dans la drôme le sud est de la France. Et j’aimerai avoir quelques petits conseil car je souhaite quitter ma région d’une part pour l’emploi je suis dans une petite région et il y moins d’emploi je recherche un emploi dans la téléprospection et ma question et de comment s’y prendre afin de trouver un emploi et un logement en même temps? Merci pour votre réponse

  • Un bel article! Pour avoir vécu les 2 la qualité de vie à Bordeaux en vaut vraiment la peine! Cette ville est sublime et très agréable à vivre même si effectivement les opportunités de job sont pour le moment assez resteintes!

  • Un très bel article !! Bordeaux est une ville incroyable ! <3

  • Mary

    Bonjour, nous avons quitté Paris il y a maintenant 8 mois pour Blaye :(
    Après 10 ans à Paris, la transition est un peu raide.. Paris me manque.. Du coup on regarde pour venir vivre à Bordeaux ! Nous aussi on a tout quitté et cherchons a rencontrer du monde, découvrir la ville, des endroits sympas où aller avec mes 2 petits :)
    Merci pour ton blog !

  • Chrystelle

    Merci beaucoup pour ce blog. Je suis arrivée sur Bordeaux en janvier 2015 après plus de 20 ans de vie parisienne. Nous avons décidé avec mon mari de quitter le stress et la course permanents, le fait de mettre deux heures pour sortir de Paris ou y revenir lors des départs en vacances ou en week-end, de ne pas pouviir acheter une maison alors que nous bossions comme des tarés…Nous voulions aussi offrir un meilleur cadre de vie à nos deux filles de 9 et 11 ans. Bilan après 16 mois: pour rien au monde je ne repartirai à Paris. Le cadre de vie, le rythme, les prix vraiment plus bas qu’à Paris. Bordeaux est une ville très agréable et il y a beaucoup a faire. Je ne me suis jamais ennuyée. Quant au fait de lier de nouvelles connaissances, ce fut en effet difficile mais nous avons opté pour la patience et l.humour. Nous nous sommes présentés spontanément à nos nouveaux voisins et petit à petit nous créons des liens…idem grâce aux copains copines des filles. Et puis nous voyons nos potes parisiens presque plus souvent qu’avant pour certains.
    Donc oui je conseille Bordeaux et la région et je conseille de ne pas vivre trop loin de bordeaux pour rester près de l’ambiance urbaine. Et puis ce blog a été et est toujours une mine d’information et de bonnes idées. Merci encore!

  • JM

    y a presque 20 ans j’ai vécu a Bordeaux et je n’ai pas aimé a l’époque la mentalité…et entretemps j’ai vécu a nice,dans le var..et suis passé en normandie et en alsace,etc..aujourd’hui je vit a rennes mon lieu d’origine et je ne trouve pas que les gens y soient supers non plus…récemment j’ai passé une semaine a Bordeaux par rapport a ma famille qui s’y trouve et du coup ça me donne envie de m’y réinstaller..
    finalement je ne trouve les gens ni pires ni meilleurs qu’ailleurs..au contraire la ville m’attire toujours autant!et comparé a rennes j’apprécie:rennes ville petite!magasins bidons..insécurité et cas sociaux en centre ville!!!Bordeaux j’ai eu l’impression d’une ville paisible et une bonne intégration des communautés…un climat plus doux aussi!et a rennes on trouve des gens qui se la jouent aussi comme partout…je trouve les rennais hypocrites après presque 1 an et demi ici venant de cannes..j’ai presque pas fait d’amis ici non plus!juste le milieu de la fête qui est cool!sinon sans plus..voila pour mon avis..a bientôt Bordeaux

  • Bonjour
    je tombe par hasard sur votre blog et j’aurai une question, nous vivons actuelement en banlieue parisienne et souhaiterions vivre à Bordeaux. Quels quartiers ou villes proches de Bordeaux conseillez-vous pour une famille avec jeunes enfants ?

  • » Macbeleth : Bonjour. Merci pour votre message. Les quartiers « famille » de Bordeaux sont à mon sens Caudéran, Jardin Public et St Seurin. Comme villes proches : le Bouscat, Mérignac et Pessac. N’hésitez pas à lire les avis ci-dessous qui pourront compléter ma réponse :).

  • Simon

    J’aime beaucoup votre blog, enfin des parisiens qui ne dénigrent pas la province ! (rires) Sinon c’est vrai que les gens ici n’aiment pas les parisiens ou franciliens au sens large par complexe, étant natif de la région j’aime les nouveaux venus mais pas trop ceux qui critiquent facilement ou les réflexions « à Paris il y a ci, à Paris il y a là..etc » Notre capitale est unique, il est évident que la vie est différente sur de nombreux points dans le reste du pays.. Concernant Bordeaux je trouve qu’elle est un bon compromis, ni trop grande ni trop petite, plutôt bien située et vraiment attrayante sur de nombreux plans. Pour la mentalité qui est si souvent décriée je trouve qu’elle n’est pas si terrible, les gens y sont assez distants mais globalement bien élevés et courtois. Et puis Bordeaux est assez neutre au final, ambiance sud mais pas trop au contraire de Toulouse ou même en descendant vers les Landes.. bref, chacun ses goûts mais sans être chauvin je pense que la région bordelaise est un bon point d’ancrage pour une vie sympa ;)

  • Noé

    Bonjour,
    Comme presque tout le monde dans ce blog
    Ma femme et moi souhaiterion nous instaler a bordeaux. Nous vivons actuelement a paris nous avons egalement un bistrot dans le centre de paris. On aurai bien aumé quitter tout ce stress pour une vie plus tranquile. Nous avons 2 enfant de un et deux ans. On se disais qu on pourrais bien acheter un bistrot a bordeaux et avoir une belle maison dans la peripherie, pessac par example. Il se trouve que j ai un peut peur car je ne connais pas du tout l activité des bistrot a bordeaux. Est ce que vous avez une idée sur le fonctionement des restaurants et cafés a bordeaux? Je pense avoir encore plein de questions. Mais le plus important est de garantir le travail.
    J espere que vous pourez m aidé dans mon choix.
    Merci.

  • Anthony

    Salut a tous super ce blog très intéressant merci Alexandra!
    Je suis dans le cas de Noé, je suis du milieu de a restauration et ma femme de l’optique nous avons un garcon de 4ans et une petite de bientot 2ans,pour la même raison que tout le monde ici nous pensons a venir vivre a Bordeaux
    Overture d’une boutique etc… idéalement d’après mes recherches dans le quartier du Cauderan est top! je connais pas mal Mérignac aussi mais il y aurait peut être d’autres endroits ou je pourrai m’installer? et Talence c’est bien?? c’est un projet plutôt rapide je suis en pleine recherche de local ou de fond de commerce mais peut être trop éparpiller… voila le pourquoi de ma question ;) merci

  • Hello, sinon Lyon aussi c’est super, ça vous dis pas de faire un blog pour que les Parisiens aillent à Lyon ou Toulouse. En 15 ans l’arrivée massive des Parisiens à Bordeaux n’a que permis de rendre le prix de l’immobilier inabordable pour les locaux et rendre complètement infrecantable la perle du Cap Ferret. On assiste à une confiscation de notre région par le pouvoir de l’argent.

  • Bernard

    Bonjour Alexandra,
    Nous aussi avons quitté Paris depuis 2 ans et demi et nous apprécions grandement la douceur girondine (nous résidons à Léognan)
    Il fait vraiment bon vivre dans cette région où les gens sont beaucoup moins stressés que les parisiens et donc nous avons trouvé beaucoup plus de convivialité qu’a Paris
    Notre amie Dany de Paris vient d’arriver et elle est très heureuse.
    A très bientôt pour en reparler de vive voix.
    Daniel et Bernard

  • » Noé : Merci pour votre message. Sur ce point, je ne peux pas vous répondre car c’est complétement éloigné de mon secteur d’activité. Le plus simple est de se rapprocher des gens du milieu ou peut être que la CCI peut vous aider. Je ne sais même pas si ça s’y prête d’ailleurs. En tout cas bon courage pour votre future installation.

  • » Anthony : C’est très particulier comme demande, je peux conseiller les quartiers pour vivre (et encore) mais pour installer un commerce c’est plus compliqué. Il faut que vous regarder par rapport à votre cible. Talence centre c’est bien mais c’est aussi une ville où il y a beaucoup d’universités. Il y a aussi le Bouscat qui est « la banlieue » chic de Bordeaux. Le plus simple est de se balader dans ces différentes villes et de cerner l’ambiance et les différentes possibilités qu’elles offrent.

  • Jean-Baptiste

    Bonjour, merci pour votre blog. Nous sommes un couple, on frôle la quarantaine, nous avons vécu en Irlande, Espagne et Île de France. Nous cherchons à nous installer près de Bordeaux d’ici quelques semaines. Dans les villes comme Pessac, Le Bouscat, Talence. Peut-on facilement trouver resto et de quoi boire un verre sans devoir prendre la voiture? ou est-ce quasi obligé de se rendre dans l’hyper-centre bordelais? En terme de qualité de vie, quid des villes comme Saint Aubin de Médoc, Saint Médard en Jalles, Bègles? Merci pour votre réponse à venir.

  • Après 10 ans passés à Paris, nous avons fait le grand seau il y a deux ans avec ma femme et mes deux enfants ! Nous ne regrettons pas du tout notre choix pour la qualité de vie !
    La plus grande difficulté est professionnelle : je suis photographe et le temps de se refaire un réseau à Bordeaux, il y a forcément un petit trou d’air au début ! Mais par la suite, c’est que du bonheur !!! Les bordelais sont plutôt accueillants en fait ;-)

  • Anonyme

    Oui bienvenue à Bordeaux et bye bye les anciens Bordelais
    on est en train de nous chasser ! :-( en 2 ans j’ai eu plus de 15 % d’augmentation d’impôts fonciers! Pensez y avant de vous y installer Renseignez vous!

  • Florence

    Pour ce qui me concerne, originaire de st Jean Pied de Port mais parisienne depuis le tout début de ma carrière (20 ans déjà), je ne souhaite plus qu’une chose : redescendre dans ma région. Mon choix s’est arrêté sur Bordeaux car c’est une ville splendide qui me correspond et pleine de surprises ! Je n’attends plus que le job qui me correspond quitter Paris. Au passage, si la territoriale à besoin d’un responsable administratif spécialisé en archivistique et bibliothéconomie, je suis preneuse :-)

  • Bonjour, nous sommes très attirés par Bordeaux. Après avoir grandis et fait nos études à Toulouse, nous somme partis à Paris pour le boulot en 99. Aujourd’hui avec deux petits bouts en plus de 10 et 12 ans, nous souhaitons regagner le sud ouest et particulièrement Bordeaux.
    Nous aurions la possibilité d’acquérir un commerce place GAMBETTA. Pourriez vous nous donner votre avis quant à son dynamisme, sa situation ? Mille mercis d’avance

  • » Stéphane : Merci pour votre message. Un peu difficile de vous répondre sur une question avec un enjeu aussi important. La Place Gambetta va être complétement repensée, d’ici un, deux ou trois ans il me semble. Après c’est un endroit assez stratégique à Bordeaux :)

  • Vincent

    Message aux Parisiens : vous n’êtes pas les bienvenus. A cause de vous notre ville devient hype et chasse les Bordelais de toujours, qui n’ont rien demandé à personne. Allez ghettoiser d’autres endroits en France et n’attaquez pas notre culture et notre langue déjà fragilisées. A bon entendeur.

  • L’arrivée des « etrangers » a deux éléments, un positif, le mélange des cultures, qui tempére la mentalité provinciale Bordelaise, qui est comme leur habitations, les « échoppes » fermées en facade, mais tellement agréables a l’intérieur, il suffit de pousser la porte…le point négatif, c’est la flambée de l’immobilier, les prix s’envolent, interessant pour ceux qui vendent, plus difficiles pour les Bordelais qui veulent investir dans leur ville…a part çà Bordeaux, est un joyaux…vite les beaux jours que l’on profite de cette belle région du Sud-Ouest…

  • Cécile

    Bonjour
    Ma petite famille et moi aimerions beaucoup partir sur Bordeaux également … mais la recherche d’un job semble compliqué … Avez-vous des conseils ? y a t il des sites spécialisés ? des réseaux ? communautés à connaitre ? je trouve étonnant que les bordelais aient autant d’a priori sur les parisiens !! La majorité des parisiens viennent de toute la France. Ils devraient être flattés que leur ville suscite autant d’intérêt non ?

  • » Cécile : Le vrai problème à Bordeaux est la difficulté de trouver du travail donc voila pourquoi la plupart sont autant « opposé » à accueillir des Parisiens. Le prix de l’immobilier joue également (comme ça a pu se passer au Pays Basque). Mais après il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur l’accueil des Bordeaux c’est plus une « image » que la réalité :). Pour la recherche de boulot, j’avais écrit un petit article qui pourra peut être vous aider : http://www.lespavesbordelais.fr/2013/02/comment-trouver-un-job-a-bordeaux/ Il faut juste avoir en tête qu’il y a un gros marché caché donc voila pourquoi on parle autant de réseau.

  • Clara

    Bonjour!
    S’installer à Bordeaux, quels quartiers plutôt agréables et sécurisants conseillez- vous? Avec transport en commun suffisant car je dois rejoindre la rocade, coté Villenave d’Ornon pour mon travail (mutation).
    Merci pour votre site chaleureux!

  • Julie

    Bonjour, comme vous nous cherchons à nous installer aux alentours de Bordeaux. Nous cherchons travail et logement, on verra ce que l’on trouve en 1er…
    Comment avez vous fait pour trouver facilement un logement tout en ayant déjà quitter vos boulots, et donc sans travail à Bordeaux ou dans le coin ?
    Merci d’avance pour ta réponse et merci pour ce blog :)

  • Très intéressant cette mise à jour d’article. 3 mois que j’ai tout quitté à Paris pour venir à Bordeaux… rdv dans 5 ans pour le bilan ;)

  • Clara

    Bonjour!
    J’ai besoin de votre aide, je vais travailler à Villenave-d’Ornon dans le cadre d’une mutation d’ici 3 mois, je vais commencer mes recherches d’un logement sur Bordeaux, quel quartier choisir? Je ne serai pas véhiculée dans l’immédiat,pourriez- vous m’aider à trouver les infos sur les modes de transports également? Merci pour toute l’attention que vous porterez à mon message.

  • Sophie

    Je quitte Paris fin mai avec ma petite tribu. Rdv d’ici quelques mois pour donner mes 1ères impressions

  • DEBORAH

    Coucou tout le monde, moi c’est pareil avec mon homme et nos 4 enfants nous faisons tout pour partir s’installer à Bordeaux et cela depuis déjà un petit moment et c’est vraiment pas chose facile. Nous sommes justement allés une semaine en vacances et ont voulaient pas revenir. Grand ras le bol de la région parisienne. Vivement le grand changement. Si vous avez des conseils je suis preneuse. Merci et bonne fin de journée à tous.

  • Daniel

    Vivement la retraite que je puisse quitter Paris pour Bordeaux, ville qui a été magnifiquement rénovée. Ceux qui connaissent se souviendront des Chartrons il y a 20 ans .. quelle différence ! Les embouteillages: oui, il y en a de plus en plus et ils valent bien ceux de Paris, pourquoi? C’est simple ils sont quand même liés à l’importance croissante des flux de camions assurant un trafic Europe du sud / Europe du nord qui embouteillent la rocade ….


  • NOM { obligatoire } MAIL { obligatoire } BLOG




    © 2017 Les Pavés Bordelais    À propos     Contact     On en parle