J’ai testé le Salon-École Pigier

1 mai 2013

J'ai testé un Salon-École de coiffure. Ecole Piget à Bordeaux

Avant-Propos
Comme beaucoup de fille, j’ai la hantise du coiffeur, d’ailleurs je vous avais déjà parlé de mes déboires avec Tchip Coiffure. Alors quand, Aurélie m’a proposé de tester le Salon-École de coiffure Pigier j’ai d’abord hésité. Pour tout vous dire j’ai entendu autant de bonnes choses que de mauvaises sur les prestations des écoles de coiffure. J’ai donc décidé de me faire mon propre avis.

L’accueil au salon
Rendez-vous pris la semaine dernière, l’école est située à quelques centaines de mètres de la Gare de Bordeaux. J’ai été accueillie par Aurélie, la professeur et Angela, une étudiante en 2ème année de CAP. Comme pour un coiffeur habituel j’ai d’abord été placé devant un miroir pour expliquer mes attentes. J’ai eu le droit à des questions précises de la professeur + de l’apprentie coiffeuse. J’ai senti que son discours n’était pas encore assuré mais c’est aussi ce qui m’a plu, car elle a semblé davantage préoccupé par mes envies qu’un coiffeur classique. Car avouons le, c’est clairement un gros problème quand on leur demande de couper seulement les pointes et qu’on se retrouve avec 15 cms en moins. Là ça n’a pas été le cas !

Shampoing + Soin + Coupe
Direction le bac, rien à redire sur cette partie là c’était très bien. J’ai eu le droit un petit massage du crâne divin et à un soin l’Oréal Expert (ou Mizani selon votre type de cheveux) posé dans une serviette chaude. Angela m’invite ensuite à rejoindre le miroir et prend le temps de me remontrer ce qu’elle va exactement couper. L’ambiance est détendue, autour de moi les autres élèves s’exercent sur des têtes de poupées. C’est un peu distraite par ce spectacle que j’entends des petits coups de ciseaux précis, elle prends le temps de bien faire… Sa professeur vient ensuite vérifier que les pointes sont bien coupées. Et c’est le moment d’attaquer le plus délicat : le dégradé. Angela coupe d’abord un côté, une nouvelle fois vérifié, et pour harmoniser l’autre côté elle hésite puis demande finalement à son professeur de le faire. C’est un détail mais j’ai vraiment apprécié qu’elle ne prenne pas le risque de se louper. Pour finir, j’ai eu le droit a un brushing parfait, c’était assez long mais honnêtement mes cheveux étaient vraiment sublimés. Je suis repartie du salon enchantée alors je tiens à remercier Aurélie pour cette jolie proposition ainsi que la direction de l’école Pigier. Merci également à Angela, l’apprentie coiffeuse et sa professeur.

J’ai aimé : les petits prix, les produits de qualité, l’attention de la coiffeuse, l’ambiance bonne enfant
Je n’ai pas aimé : la prestation 2 fois plus longue qu’un coiffeur habituel


École Pigier Création

Coupe, shampoing, soin, brushing, permanente et coloration
23 Quai de Paludate. Bordeaux
Page facebook  /  Sur rendez-vous au 05.56.91.27.58




  • on veut voir le resultat ;-)!!!

  • Ah Pigier mon ancien centre de Formation :)
    Ravie que tu es été satisfaite Alex.
    Tu as eu de la chance d’être tombé sur une élève attentionnée car il arrive parfois de « mal » tombé et être dessus.
    Par contre, comme tu l’as bien souligné, les élèves sont encadrés et dans tous les cas, si un problème survient, la prestation ne sera pas laissé à l’abandon.
    Bisous

  • » Julia : J’ai pensé à faire un avant / après mais le Jour J j’ai oublié… :) En tout cas merci pour ton commentaire car il m’a permis de découvrir ton joli blog, que j’ai rajouté illico dans mon Carnet d’Adresses !
    » Aurélie : C’est vrai que c’est comme pour un salon de coiffure classique, on peut tomber sur des gens avec qui ça collent et d’autres non. Là c’est vraiment bien tombé :)

  • En pleine crise de « je-sais-pas-ce-que-je-veux-faire-de-mes-cheveux-et-je-veux-pas-payer-une-blinde-juste-parce-que-j’ai-les-cheveux-longs » et parce que j’ai un peu peur des loupés (même si oui je sais, les cheveux ça repoussent), je m’étais tourné vers le salon Sako à Bordeaux. Même principe que pour les écoles de coiffures, on sert de modèle, mais ce sont des coiffeurs professionnels venus apprendre de nouvelles techniques qui manient les ciseaux.
    L’inconvénient est que tu ne peux donc pas y aller juste pour couper les pointes ou rafraichir le dégradé. Un minimum de changement s’impose, même lorsque qu’on est modèle « classique ». Jusque là j’ai toujours été satisfaite, au point que ma dernière coupe je l’aime beaucoup. Alors ton article tombe à pic ! Je n’avais pas envie d’aller me « ruiner » chez un coiffeur pour « pas grand chose » et j’avais un peu peur de passer entre les mains d’étudiants, ton avis me rassure donc un peu sur le sérieux et le professionnalisme des centres des formations. Je ne dis pas que j’appellerai dès demain pour un rendez-vous, mais cela atténue un peu ma peur de ressortir avec une coupe à la Edward aux mains d’argent !!! (^^)

  • J’ai testé quelques fois des écoles de coiffure (Toni&Guy surtout, en fait) et j’ai jamais été deçue.. Mais bon, je fais partie de ces filles un peu warrior du cheveu, en fait, je me dis toujours que si c’est raté, bon, ben ça repoussera! ^^
    Mais du coup, je note, parce qu’il faudrait que j’y aille bientot, là, chez le coiffeur!

  • Contrairement à Camille, je suis un peu psycho rigide des cheveux… Je vais chez le même coiffeur depuis mes 12 ans je pense, et je ne suis pas prête d’en changer. Néanmoins, c’est toujours agréable de découvrir des bons plans :-) Bisous bisous

  • Les écoles font vraiment attention aux clientes tu as raison de les mettre en avant
    Bisous

  • Ouais jpense que je vais aller y faire un tour aussi ! J’en ai besoin ;)

  • un bel article
    est perso cela me fait peur des fois
    mais tu as bien raison de le faire
    gros gros bisous

  • Je n’ai jamais osé tenter les salons-écoles même si c’est vrai que pour le coup c’est beaucoup moins cher (voire gratuit à certains endroits) donc ça allège les dépenses mais j’ai trop peur qu’on me rate ^^

  • J’aime beaucoup ces initiatives de faire travailler de jeunes diplômés non-encore trop expérimentés pour justement qu’ils se fassent la main :)
    Bises !

  • Anaïs

    J’ai aussi testé Sako, pour moi et mon compagnon, on en est toujours ravis !!

  • » C.Hector & Winnicott : Ah je ne connaissais pas Sako, merci pour le bon plan. Qui sait si un jour je suis tentée par un relooking :) Pour être encore plus rassurée tu peux demander les dernières années qui sont encore plus expérimentées :)
    » Camille : Ah ah je suis complètement l’inverse, c’est bien pour ça que je vais que très rarement chez le coiffeur :)
    » Les Causeries de V : En même temps si je trouve aussi le coiffeur parfait, je pense pas le lâcher non plus !
    » Sylvie : Oui j’ai vraiment eu l’impression qu’elle était plus attentionnée qu’un coiffeur « classique ».
    » Marjolaine : Ca fait tellement de bien aux cheveux, c’est fou, j’ai même eu l’impression d’avoir fait une couleur tellement le soin + la coupe leur a fait du bien !
    » Chachahihi : Franchement ça se tente et j’ai bien fait, je n’ai pas été déçue.
    » Céline : Je pense sincèrement que les écoles de coiffures ne peuvent pas plus te rater qu’un coiffeur classique. Les étudiants sont bien encadrés. Pour une coupe il ne faut pas hésiter bon après pour la couleur / permanente je comprends que l’on puisse avoir plus d’hésitations.
    » Audrey : Exactement. D’ailleurs ils sont aussi en stage en plus de l’école donc ils ont commencent à avoir l’habitude.
    » Anaïs : Ah toi aussi ? Bon je garde précieusement cette adresse, on ne sait jamais :)

  • Angela

    Je suis ravis que ma coupe t’est plus :)

  • » Angela : Merci à toi d’être passée sur le blog :) Bonne continuation !

  • J’ai pris rendez vous pour dans 2 semaines (coupe et mèches) or je n’ai pas osé demande les tarifs. Quelqu’un saurai me dire ?

  • » Aurore : Impossible de remettre la main sur les tarifs, il me semble que c’est deux fois moins cher qu’un salon de coiffure classique. Je dirai donc 35-40€ (à la place de 70€) mais n’hésite pas à les rappeler pour demander le prix exact.

  • Aurore

    Merci pour l’information. Et j’ai juste une dernière question. J’appréhende beaucoup le fait de pas avoir ce que je veux. Vu que c’est une école , est ce qu ils appliquent ce que tu demande ou se base t il sur tes choix mais font un peu a leur sauce?

  • » Aurore : Je te conseille de venir plutôt avec une idée précise car c’est à la fois le plus et le moins des écoles de coiffure, c’est qu’ils font exactement ce que tu leur demande. Comparé à un coiffeur qui peut faire selon « ses envies », eux sont vraiment plus concentrés sur la technique que le conseil (même si leur prof sera là pourra te conseiller). Essaye de venir avec un modèle papier de tes envies.

  • aurore

    Ok !! Tant mieux j’avais peur de ne pas avoir ce que je voulais. Merci !!

  • Bonjour pour éclaircir un tye and dye sa ferait combien?

  • lilane

    Bonjour tres interesser par une coupe auriez vous les prix. Merci.

  • Amandine

    bonjour moi ce que j’aurais aimais savoir c’est le prix car je connais d’autre ecoles que j’aime moins et je voudrais comparé et y as t’il des suplement pour les cheveux long car j’ai les cheveux en bas du dos generalement c’est 150 euros rien que pour le shampoing soins et coupe. alors sa fait plus de trois ans que mes cheveux en on marre que je les coupe toute seul lol.
    c’est eux qui souffrent pas moi aider les. les pauvres lol.
    sinon merci pour cette articles et vu la longueur et que je n’ai pas refait de coupe depuis longtemp si tu veux je pourrais faire un avant/apres et te le passer pour ton blog.
    cordialement a bientot Amandine

  • » Nina, Lilane, Amandine : Merci pour vos messages. Je n’ai pas communiqué les prix car c’est le salon-école Pigier qui m’a demandé de ne pas les mentionner (par rapport au souci de concurrence avec d’autres salons il me semble, les salons écoles c’est un statut particulier). Si vous souhaitez connaitre le prix d’une prestation, il vous suffit de les appeler directement : 05.56.91.27.58. Dans l’ensemble comptez deux fois moins chers qu’un salon classique.


  • NOM { obligatoire } MAIL { obligatoire } BLOG




    © 2017 Les Pavés Bordelais    À propos     Contact     On en parle