Les ruines du Palais Gallien

30 septembre 2013

Les ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de Burdigala

Les ruines de l’Amphithéâtre du Palais Gallien,
vestiges de la ville romaine de Burdigala
à découvrir au coeur de Bordeaux.

Cet été, nous sommes partis à la découverte du quartier Fondaudège. Et c’est au détour de ses ruelles résidentielles que nous sommes tombés sur les ruines de l’amphithéâtre du Palais Gallien. Depuis deux ans, nous les avions juste entre aperçu sans prendre le temps de les explorer. Il était temps de profiter des visites commentées gratuites proposées chaque été par l’office de tourisme de Bordeaux. L’occasion de se promener aux pieds des ruines et d’admirer de plus près ces vestiges du temps de Burdigala. L’espace d’un instant, on pourrait presque s’imaginer à Rome avec cette même surprise de tomber sur des ruines chargées d’histoire au cœur de notre ville. Il y a différents points de vues pour l’observer : les rues du Docteur Albert-Barraud, Émile-Fourcand, du Colisée et du Palais Gallien.

Pour la petite histoire, le Palais Gallien a subi de lourdes modifications au fil des siècles, il ne reste aujourd’hui que peu de choses du grand amphithéâtre d’origine dont la majeure partie est recouverte d’habitations. A l’époque l’arène mesurait 70 mètres sur 47 mètres et l’édifice complet atteignait 132 mètres sur 111 mètres, haut de 25 mètres. Après avoir accueilli des jeux parfois cruels devant une foule de 15 000 personnes, il constitua un refuge de truands et de prostituées avant de devenir le dépotoir de la ville. Sous la Révolution, il reprit un peu de noblesse en devenant une carrière publique. C’est seulement au XIXème siècle que la collectivité prit des mesures pour stopper la dégradation de l’édifice. Le Palais Gallien fut ensuite classée monument historique en 1911. Une histoire fascinante racontée lors des visites gratuites de l’été. C’est à votre tour de vous perdre dans le quartier de Fondaudège et d’admirer de jour comme de nuit cet incroyable vestige de la ville romaine de Burdigala.

J’ai aimé ♥ : la visite guidée gratuite en été, les ruines d’antan au cœur de nos habitations modernes.

Les ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de BurdigalaLes ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de BurdigalaLes ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de BurdigalaLes ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de BurdigalaLes ruines du Palais Gallien. Bordeaux au temps de Burdigala

Infos pratiques
PALAIS GALLIEN

Adresse : rue du Docteur Albert Barraud (côté rue Fondaudège) à Bordeaux

Visite gratuite commentée : de juin à septembre de 13h à 18h

Site officiel



  • J’avais fait une visite guidée de Bordeaux lorsque j’y vivais et j’avais trouvé ce petit coin très joli. Dans la rue Fondaudège, j’avais aussi mon coiffeur bio chouchou, 072. :)

  • Miam Miam!

    Magnifique comme toujours! Je connais très bien ces Ruines et il est vraiment impressionnant de trouver ça en plein cœur de notre ville! j’invite tout le monde à y jeter un petit coup d’œil! A bientôt les pavés :)

  • Whoua c’est impressionnant qu’il y ait ces ruines en plein quartier Fondaudège ! Il faudra que j’y aille, c’est magnifique en tout cas.

  • Site méconnu et je dirais même un peu boudé malheureusement. Je le connais bien pour ma part :)

  • » Silana : J’aime également beaucoup ce quartier, certaines ruelles et places ont des allures du Sud Est. Merci pour la référence de ton coiffeur, je suis à la recherche d’un coiffeur donc pourquoi pas le tester.
    » Miam Miam : Merci beaucoup. Oui je sais pas si on se rend bien compte sur les photos mais en tout cas quand on est aux pieds des ruines on arrive à imaginer la grandeur de l’endroit.
    » Laure : Oui moi je trouve ça complètement fou quand tu tombes dessus tu as l’impression d’avoir trouver un trésor :)
    » Evelyne : Je suis d’accord, je pense que beaucoup de personnes ne sont pas au courant de sa présence dans notre ville alors j’espère bien grâce à cet article y remédier :)

  • Mes grands-parents habitaient juste à côté… Que de souvenirs ! Superbes photos. Merci à toi.

  • je ne savais même pas qu’il y avait ça, j’irai faire un tour :)

  • C’est un de mes endroits préférés à Bordeaux !
    Bisous bisous

  • C’est le genre de visite qui me plairait^^ Il y a des tas de choses à faire à Bordeaux…

  • tes photos sont très jolie
    j’aime beaucoup cet endroit c’est très jolie
    gros gros bisous

  • Oh c’est trop joli, je n’avais jamais vu ce coin de Bordeaux !

  • » Lilou : Merci à toi pour ce petit mot.
    » loobee : Voila pourquoi j’ai souhaité publier cet article, les ruines du Palais Gallien est encore un endroit trop méconnu des Bordelais et des touristes et pourtant c’est assez fou d’avoir ces vestiges en plein Bordeaux.
    » Les causeries de V : J’aime beaucoup également, c’est atypique.
    » Chloé : Oui tu as des trésors dans chaque quartier, c’est ce qui me plait ici.
    » 1001 découvertes d’une chti : Oui et aussi très impressionnant, les photos ne donnent pas cette impression de grandeur surtout quand tu es aux pieds.
    » Chachahihi : Merci beaucoup
    » Lisa : Ah oui tu es aussi passée à côté ? A ton retour il faudra que tu partes explorer ces ruines alors :)

  • Un quartier que j’adore et chargé d’histoire
    Bisous

  • jolies photos qui mettent en valeur ces ruines !! sur qu’elles n’ont pas été prises hier soir !! à revoir vous avez raison

  • C’est l’un des premiers quartiers que j’ai visité lorsque je suis arrivée à Bordeaux. Je me baladais quand je suis tombée sur le Palais Gallien, presque à l’improviste. J’ai été estomaquée de découvrir le site, niché au fond d’une impasse, au milieu des habitations.
    Et depuis, je ne me lasse pas de flâner dans Fondaudège. Merci pour le point historique, j’ignorais tout de l’histoire de l’endroit.
    Belle soirée à toi. Alexandra.

  • C’est peut-être l’un des quartiers de la ville que je connais le moins. Je n’ai pas encore visité le Palais Gallien, alors c’est sur la liste pour cet été :)


  • NOM { obligatoire } MAIL { obligatoire } BLOG




    © 2017 Les Pavés Bordelais    À propos     Contact     On en parle